AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les 7 variantes du Coran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 374
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Les 7 variantes du Coran   Sam 17 Juil - 11:38



'Omar Ibn Al-Khattâb a dit : 'J'ai entendu Ichâm Ibn Hakîm Ibn Hizâm lire la sourate 'Le discernement' d'une façon différente de la mienne, alors que le Prophète me l'avait déjà lue. J'ai failli l'interrompre dans sa récitation, mais j'ai attendu qu'il finisse puis je l'ai pris par son vêtement jusqu'au Prophète et j'ai dit :

'Ô Prophète , j'ai entendu cet homme lire la sourate 'Le discernement' d'une façon différente de celle que tu m'as lue'.

Le Prophète a alors dit : 'Demande-lui de lire'.

Il lut alors de la même façon que précédemment, il dit : 'C'est ainsi qu'elle fut révélée', il m'a dis alors : 'Lis', quand j'ai lu à mon tour il dit : 'C'est ainsi qu'elle fut révélée. Ce Coran a été révélé en 7 récitations, récitez donc celle qui vous est la plus aisée''.
(Al-Boukhâri)


Pourquoi le Prophète a-t-il enseigné ces variantes de récitation ?


Il faut savoir qu'à l'époque du Prophète , différents dialectes de la langue arabe existaient en Arabie. Alors que les Arabes du Hedjaz avaient recours à l'élision de la lettre hamza, ceux d'Arabie orientale la prononçaient fortement ; 'sal', disaient les premiers, 'is'al', les seconds. Des mots comme 'tarîq' et 'sûq' étaient féminins dans le Hedjaz, masculins en Arabie orientale. Des différences de prononciations existaient entre différentes régions : ici 'kuffèr', là 'kuffâr'. Ici 'hudè', là 'hudâ'. Ici 'SirâT', là 'zirâT'. Ici 'Salât', là 'SaLât' (avec le lâm emphatique).


Le texte coranique, au début de sa révélation, ne pouvait être récité que d'une seule façon (rapporté al-Bukharî, n° 4705, n° 819).


Mais quand des personnes de diverses régions commencèrent à se convertir à l'islam (Fat'h ul-bârî, tome 9 p. 36), le Prophète lui-même demanda à l'ange Djibril de transmettre à Allah sa demande : que soient rendues possibles un certain nombre de variantes de récitation du texte coranique : Dieu accepta sa demande et il y eut donc la possibilité de deux (catégorie de) 'lettres', ce qui apporta des variantes. Mais le Prophète en demanda plus ; sa demande fut également acceptée, et il y eut trois (catégories de) 'lettres'. Suite à sa troisième demande, la possibilité de sept (catégories de) 'lettres' fut accordée (rapporté par Muslim, n° 820).


Par ces demandes, le Prophète voulait que tous les Arabes puissent réciter facilement le Coran ('Inna ummatî lâ tutîqu dhâlik' : rapporté par Muslim, n° 821 ; 'Hawwin 'alâ ummatî' : rapporté par Muslim, n° 820) ; il pensait surtout à ceux qui étaient illettrés, très vieux ou très jeunes (voir ce qu'a rapporté at-Tirmidhî, n° 2944) ; pour ces catégories de personnes, il est effectivement très difficile de se défaire d'une habitude de prononciation ou d'un accent particulier et de prononcer certains termes (sur le plan morphologique ou syntaxique, ou bien sur le plan de l'accent) selon les particularités de dialectes autres que le leur.


Quelles sont ces sept catégories de variantes ?

Les avis sont divergents à ce sujet, mais celui de Ibn Qutayba et celui de Abu-l-Fadhl ar-Râzî paraissent très pertinents (cf. al-Itqân, p. 147, Fath ul-bârî, tome 9 p. 37). C'est celui de Abu-l-Fadhl ar-Râzî que nous allons développer ci-après.

Des sept catégories des variantes dont parlait le Prophète , quatre sont liées aux différences dialectales existant alors entre différentes régions d'Arabie :

1. variantes d'accent (ikhtilâf ul-lahajât) (par exemple 'an-nâs' / 'an-nès', 'yu'min' / 'yûmin' ou 'salaka-kum' / 'salak'kum') ;

2. variantes dans le genre d'un nom (ikhtilâf ul-asmâ'), c'est-à-dire féminin / masculin ;

3. variantes de termes (al-ibdâl), comme 'al-'ihn' / 'as-Sûf' (la seconde variante étant rapportée par Ibn Mas'ûd) ; ou comme 'wa tal'hin' / 'wa tal'in' (la seconde variante étant relatée par Alî : Fat'h ul-bârî tome 9 p. 37) ;

4. variantes de cas syntaxiques (ikhtilâfu wujûh il-a'râb), comme 'al-'ayna' / 'al-'aynu'.


Les trois catégories de variantes suivantes sont dues non plus aux seules différences dialectales mais à une multiplicité – due à la souplesse de la révélation divine – de récitations, révélées ainsi au Prophète et transmise par ce dernier à ses Compagnons :

5. variantes de temps de conjugaison des verbes (ikhtilâfu tas'rîf il-af'âl) ('bâ'id' / 'bâ'ada') ;

6. variantes liées à une inversion de mots (ikhtilâf ut-taqdîm wat-ta'khîr), comme 'wa jâ'at sak'rat ul-mawti bil-haqqi' / 'wa jâ'at sak'rat ul-haqqi bil-mawti', cette seconde variante étant celle relatée par Abû Bakr (Fath ul-bârî, tome 9 p. 37) ;

7. variantes liées à la majoration ou à la diminution d'un ou deux mots (ikhtilâf u-naqs waz-ziyâda), comme 'wa mâ khalaqa-dh-dhakara wal-unthâ' / 'wa-dh-dhakari wal-unthâ' (la seconde variante étant rapportée par Ibn Mas'ûd et Abu-d-Dardâ').


Chaque fois qu'un Compagnon lui faisait part de son étonnement devant le fait qu'il avait entendu un autre réciter la même sourate que lui avec les mêmes phrases mais avec de légères variantes quant à certaines lettres, le Prophète lui expliquait que le texte coranique a été révélé avec cette souplesse de récitation : 'Cette sourate a été révélée ainsi et ainsi', disait-il, ou bien : 'Tous les deux vous avez fait une récitation correcte' (voir les Hadîths cités dans Fat'h ul-bârî, tome 9 p. 34). Cependant, il était systématiquement nécessaire que ce soit le Prophète lui-même qui ait enseigné ces variantes. Enfin, il convient de souligner, que ces variantes de récitation sont très mineures et n'affectent en rien le propos du texte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://minbar-al-quran.forum-actif.net
Admin
Admin


Messages : 374
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Re: Les 7 variantes du Coran   Dim 18 Juil - 10:30




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://minbar-al-quran.forum-actif.net
 
Les 7 variantes du Coran
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le projet de brûler un Coran déchaîne les passions
» L'évangile de Barnabé contredis le coran !
» Le coran
» Pourquoi, dans le Coran, Dieu parle à la première personne du pluriel ("Nous...") ?
» Baiser de JP II sur le Coran : Blocage insurmontable avec l'Eglise Catholique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Al Qur'an al Karim - القرآن الكريم :: Divers articles au sujet du Coran مواضيع مختلفة حول القران-
Sauter vers: