AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Prononcer le (Tahlîl) et le (Takbîr) après avoir terminer la récitation du Coran faite suivant la sourate "Ad-Douha"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 374
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Prononcer le (Tahlîl) et le (Takbîr) après avoir terminer la récitation du Coran faite suivant la sourate "Ad-Douha"   Jeu 13 Jan - 7:47






Questions :


Il -qu'Allah lui accorde Sa miséricorde- a été interrogé sur un groupe des gens qui s'étaient réunis pour terminer la récitation du Coran faite suivant la lecture de `Asim et de 'Abû `Amr. Quand ils ont atteint la sourate "Ad-Duha" (Le jour montant), ils ne se sont pas mis à faire le "Tahlîl" (l'attestation qu': "Il n'y a de dieu qu'Allah") ni le "Takbîr" (la proclamation de la grandeur d'Allah); et ce, jusqu'à la fin de leur réunion. Est-ce que ce qu'ils ont fait est le plus juste ou bien le contraire? Et est-ce que le hadith où est mentionné qu'il faut faire le "Tahlîl" et le "Takbîr" est notoirement transmis ou pas?



Réponse :


Selon le grand mufti, Taqî Ad-Dîn 'Abû Al-`Abbâs 'Ahmad ibn Taymiya: Que la louange soit à Allah. Oui, s'ils récitent le Coran suivant une lecture autre que celle de Ibn Kathîr, ce sera plus juste de laisser le "Tahlîl" et le "Takbîr", voire plus conforme à la Sunna d'agir ainsi; car, ces lecteurs (`Asim, 'Abû `Amr, etc.) ne faisaient pas le "Takbîr" ni au début ni à la fin des sourates.

Si certains disent que Ibn Kathîr, en faisant le "Takbîr", emboîtait le pas à l'Envoyé d'Allah (que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui), il serait également permis à d'autres de dire que les autres lecteurs, en ne le faisant pas, imitaient toujours l'Envoyé d'Allah (pbAsl). Il est, en fait, impossible que les lectures -plus répandues que celle d'Ibn Kathîr- faites par les autres lecteurs, ne soient pas conformes aux enseignements de l'Envoyé d'Allah (pbAsl). Ces hommes de confiance ne peuvent en aucune sorte s'abstenir de transmettre ce qu'il faut transmettre. Quiconque prétend que l'Envoyé d'Allah (pbAsl) a ordonné à ces éminents lecteurs de faire le "Takbîr" et qu'ils lui ont désobéi, est passible d'une punition répressive.

Ce qui est encore plus digne de constituer une pomme de discorde est la prononciation de "Al-Basmala". Certains lecteurs la prononcent pour séparer entre la récitation des diverses sourates; alors que d'autres ne le font pas; bien qu'elle figure dans les Mushafs. De plus, ceux qui récitent le Coran suivant la lecture de celui qui ne prononce pas "Al-Basmala", ne la prononcent pas à leur tour. C'est pourquoi leurs coreligionnaires qui la prononcent, ne désapprouvent pas leur acte. Comment donc peut-on reprocher la non-prononciation du "Takbîr" à ceux qui récitent suivant les lectures faites par la plupart des éminents lecteurs? Alors que, selon le consensus des musulmans, le "Takbîr" ne figure pas dans les Mushafs et ne fait pas non plus partie du Coran. Celui qui croit que le "Takbîr" fait partie du Coran, doit se repentir; sinon il doit être exécuté.

"Al-Basmala", elle, fait partie du Coran selon la doctrine d'Ach-Châfi`î, qui est celle de 'Ahmad et qui sert fréquemment de référence; et selon la doctrine de 'Abû Hanîfa d'après les vérificateurs parmi ses compagnons et les autres imams. Selon les doctrines de 'Abû Hanîfa, de 'Ahmad et d'autres, "Al-Basmala" fait partie du Coran, car elle y est écrite; mais elle ne fait pas partie de la sourate. Selon la doctrine de Mâlik, elle ne fait pas partie du Coran, sauf dans la sourate "An-Naml", c'est donc une opinion contraire aux doctrines de 'Abû Hanîfa et de 'Ahmad.

Pourtant, la controverse soulevée sur ce point laisse la porte ouverte à l'interprétation personnelle: on est donc libre de dire que "Al-Basmala" fait partie du Coran où est-ce qu'elle est écrite; ou qu'elle ne fait partie du Coran que dans la sourate "An-Naml".

Quant au "Takbîr", quiconque prétend qu'il fait partie du Coran, est jugé égaré selon l'accord de la Communauté. De plus, il doit se repentir; sinon il doit être exécuté. Comment donc adresser des reproches à celui qui s'abstient de le faire?! Quiconque juge celui qui s'abstient de faire le "Takbîr": innovateur, non-conforme à la Sunna ou pécheur; est plus près de la mécréance que de la foi. Il doit être châtié; et s'il persiste à y croire en négligeant les arguments massue, il doit être exécuté.

Si l'Envoyé d'Allah (pbAsl) avait permis de faire le "Takbîr" à certains de ces lecteurs, on aurait donc déduit la permission ou la recommandation de ce fait. Pourtant, si ceci était obligatoire, aucun des lecteurs ne l'aurait certes négligé et les savants musulmans ne sauraient pas accordés sur la non-obligation de sa prononciation. Aucun des hommes de confiance versés dans la religion n'a dit que le "Takbîr" est obligatoire; mais, ceux qui récitent le Coran suivant la lecture de Ibn Kathîr jugent que sa prononciation est recommandée. Ceci n'est pas le cas de "Al-Basmala" dont la non-prononciation est admise à ceux qui n'en font pas usage pour séparer entre les diverses sourates. Il est plutôt plus convenable de s'abstenir de prononcer le "Takbîr", comme il ne fait pas partie du Coran. Quant à ce que prétendent certains lecteurs à propos de la transmission notoire de certains fragments, il n'y a pas lieu de discuter ce sujet.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://minbar-al-quran.forum-actif.net
 
Prononcer le (Tahlîl) et le (Takbîr) après avoir terminer la récitation du Coran faite suivant la sourate "Ad-Douha"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ce qui arrive dans votre corps 30 mn après avoir bu un Coca
» Faim 5min après avoir mangé ??!
» Chine : un groupe de témoins pris de vertiges après avoir observé et photographié un ovni.
» douleur après le repas ???
» Vos excuses après avoir raté un cours ou un test, ici.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Al Qur'an al Karim - القرآن الكريم :: Fatawa autours du Coran فتاوى حول القران-
Sauter vers: